Lundi 20 Mai 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Société

Implication des populations locales dans les grands chantiers d’infrastructures

Les populations d’Attécoubé et la préfecture d’Abidjan se parlent franchement sous l’égide de Fondation Friedrich Ebert

C’est une table ronde locale qui a tenu toutes ses promesses. En effet, sous les auspices  de la Fondation Friedrich Ebert, la Préfecture d’Abidjan avec à sa tête le préfet Vincent Toh Bi était en face des populations d’Attécoubé à la mairie de cette commune, le mercredi 17 avril 2019.Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la promotion du développement démocratique  prôné par la Fondation allemande.

 Les populations d’Attécoubé touchées par de grands projets d’infrastructure notamment le quatrième pont  ont eu l’occasion de partager leurs préoccupations avec le premier responsable de la Préfecture d’Abidjan. Le représentant résidant de Friedrich Ebert Stiftung, Thilo Shöne  a justifié le choix de la commune d’Attécoubé par le fait que cette municipalité est touchée par les aménagements occasionnés par la menace des pluies diluviennes et par le tracé du quatrième pont. « Cette plateforme vous permet de comprendre ce qui se fait dans votre commune en posant des questions et en faisant connaître vos préoccupations », a-t-il situé l’enjeu de cet échange. Pour sa part, le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi,  a rappelé que la commune a connu six morts  lors des pluies diluviennes passées et que le gouvernement ne souhaite pas revivre cette même situation d’où les appels aux populations et les aménagements entrepris dans la  commune. «  Aucun gouvernement ne veut énerver sa population, aider le gouvernement dans ces chantiers en les entretenant, les pluies de cette année seront fortes et abondantes », a-t-il  à la limite supplié les habitants d’Attécoubé. Abordant le chapitre du quatrième pont, il a fait savoir que les routes permettent l’accroissement de l’économie nationale.

 Faisant le point des familles impactées par ce projet, il a souligné que 1167 familles sur les 6498 concernées par le dédommagement sont introuvables ce qui ne facilite par l’exécution du projet. Les populations tout en se réjouissant de ce cadre d’échange qui leur permet de donner leur avis sur les grands projets ont demandé que dorénavant leur avis soit consultatif pour la pérennité de ces projets. Pour eux,  les difficultés que rencontrent de débarcadère de Locodjro illustre les conséquences de leur non prise en compte dans la conception et l’exécution des projets. Ils ont donc souhaité être associés à la conception et à la sensibilisation lors  des projets les concernant. Les tables rondes locales initiées par la préfecture d’Abidjan et la Fondation allemande étaient pour la première édition dans la commune de Yopougon. Elles comptent parcourir toutes les localités touchées par de grands projets d’infrastructure.

Essoh Lohoues Fulgence

 

`